Je suis désolée, ma dernière chronique date du 15/04 et depuis, plus rien!!Je vous avais quitté sur une note optimiste et surtout dans l'attente de l'accord du prêt de l'Adie.Malheureusement, la commission a été reportée au...3 mai!!!Inutile de vous dire que ce fut la douche froide mais on a appris à ne plus s'énerver quand on ne maitrise pas les choses et qu'on ne peut rien y faire alors on a pris notre mal en patience et on attendra en croisant les doigts comme d'habitude. La semaine a été très agitée...D'abord, je me suis rendue lundi après mIdi chez le papy et la mamie dont je vous avais parlé dans la précédente chronique. Un vrai bonheur, ils sont mignons comme tout. J'ai posé des questions, pris des notes, je les ai enregistrés et c'était tout simplement passionant, émouvant, attendrissant, ça a largement dépassé mes espérances..J'y retourne demain après midi...C'est franchement une bouffée d'oxygène.

Ensuite, mardi, mon mari a attrapé quelques exemplaires de La Messagère et est parti faire son commercial. Il s'est rendu chez deux libraires : la Librairie Parenthèse et le Centre Culturel Leclerc. Non seulement il a réussi à me placer les livres en dépôt vente mais en plus, il a négocié une séance de dédicaces chez les deux pour le samedi 25/04. Donc, samedi, à 10h j'ai fait ma première séance de dédicaces. C'est très marrant car en fait, à la Librairie Parenthèse il font presse et livres et cette librairie est située dans un centre commercial. Alors au début, je voyais les gens passer, un peu intimidés mais personne ne s'arrêtait. Je me suis dit au bout d'une heure qu'il fallait que je réagisse et je suis allée au devant d'eux. J'avais préparé un petit résumé de la messagère, alors j'allais les voir et ça donnait ça : " Bonjour , je suis auteure, j'ai écrit un roman qui s'appelle La Messagère et qui est en vente ici. Si vous voulez, vous pouvez lire le réumé et si ça vous plait, je suis ici jusqu'à 12h pour vous le dédicacer" et ça a porté ses fruits...bon , j'en ai pas vendu des tonnes mais j'en ai 7 qui sont partis en une heure...avec un vrai petit moment de bonheur quand une de mes "lectrices" s'est assise sur un banc en face de la librairie et a commencé à lire mon roman en attendant son mari qui est arrivé 15mns plus tard  et elle était encore plongée dans le livre..Elle m'a alors adressé un sourire éclatant à travers la vitre de la librairie...Bref c'était sympa.

L'après midi, direction le Centre Culturel Leclerc , là j'avoue que ça impressionne car c'est très grand...Manque de chance il faisait 28° dehors et dans notre région quand il fait ces températures, la moitié de la population est à la plage...Mais ça a bien marché tout de même avec 7 livres vendus aussi , de beaux échanges et une rencontre insolite. Une femme se présente devant moi, commence à lire la petite affichette et me regarde avec ses yeux d'un bleu intense après avoir lu le résumé du livre. Elle me pose une question : "Y a t-il une dimension spirituelle dans ce que vous écrivez?" Très difficle pour moi de répondre à cette question, la spiritualité m'intéresse mais je n'aime pas l'idée que ce soit une sorte de "mouvement" organisé même si je pense profondément que l'on y trouve beaucoup de clés. Alors je lui réponds que j'imagine que "oui" mais que ce n'est pas un livre sur la spiritualité ...Elle le prend et me dit, " vous savez, il n'y a pas de hasard..Ce sont les livres qui ont guidé toute ma vie, on m'a même révélé que j'étais en permanence accompagnée de l'Ange des bibliothèques!" Elle m'a posé plein de questions sur comment j'avais écrit ce livre, pourquoi....Elle était vraiment intéressante et d'une profonde gentillesse..Alors, imaginez,l'Ange des Bibliothèques s'est penché sur La Messagère!!!

Ce fut une belle journée , mes livres sont désormais en dépôt vente dans ces deux librairies et j'ai appris ce matin que sur les 10 mis en dépot vente à l'Intermarché de mon village samedi dernier, il n'en restait que 3...Vous savez, vous qui me lisez, à quel point La Messagère compte pour moi vous imaginez donc à quel point ça me réchauffe le coeur de la voir voyager...

Vous savez on dit que le bonheur vous transforme et c'est vrai, ce bonheur ressenti cette semaine m'a transfigurée..Je me sens tellement mieux dans ma peau  mais je suis finalement entourée de beaucoup d'anges que l'on m'envoie et quelques uns et quelques unes se reconnaitront car je les ai rencontrés ici même...et retrouvés ici même. Plus j'y pense et plus ce blog m'interpelle, plus ces rendez vous avec vous deviennent de vrais moments où j'ai l'impression qu'il se passe quelque chose d'important et de profond...

Bon, même au milieu de cet angélisme et de ce sentiment de légèreté, on a tout de même eu nos petites frayeurs habituelles mais bizarrement on a réussi à éteindre les "incendies" avec beaucoup de calme et de sérénité et ça aussi, ça fait du bien.Les épreuves vous font grandir et j'ai vraiment l'impression de grandir en ce moment, de tirer les leçons, de prendre de la distance en me disant que j'ai finalement beaucoup de chance.

Bon il est l'heure pour moi d'aller voir Morphée car cette nuit j'ai beaucoup écrit et continué le deuxième volume de La Messagère. Si vous saviez comme je me régale à écrire...A très bientôt...