Je sais que j'ai mis beaucoup de temps à reprendre le blog mais croyez moi, la vie n'est pas un long fleuve tranquille!

Tout d'abord : l'Adie. Nous avons finalement obtenu le prêt mais trop facile que ça marche du premier coup. Après avoir subi le report systématique de plusieurs commissions, nous avons eu le droit à "votre caution n'est pas assez solide", qu'à cela ne tienne, nous avons trouvé miraculeusement  (Dieu merci!) une caution plus "solide". Une fois cette caution établie on nous informe que ce serait bien d'avoir des devis signés. " Trouver des clients qui acceptent de signer des devis sans que l'on soit immatriculés au registre des métiers, sans assurance décennale et sans certitude aucune de voir leurs travaux éxéxutés, c'est bien évidemment une délicate mission mais  nous avons  réussi grâce à la bienveillance de ces fameux clients!!

Le prêt nous a donc été accordé, il a certes été modulé car nous pouvons bénéficier d'un dispositif de primes accordées en différé certes mais accordées sans contrepartie ce qui n'est pas négligeable. Nous avons pu bénéficier de ces dispositifs mais je vous avoue qu'il faut tout de même être d'une patience d'ange  et posséder des ressources assez exceptionnelles!! Que dire devant ce système ? Il est juste épuisant mais de quel droit pourrions nous cracher dessus? C'est grace à ces dispositifs lourds et contraignants qu'aujourd'hui nous avons enfin l'espoir de nous en sortir. Nous avons donc acheté notre camion. Il n'est pas d'une première jeunesse mais pour nous, c'est le plus beau des camions!!Franchement nous avons fait une bonne affaire et j'espère qu'il va nous mener loin celui là ou au moins à bon port...

Vous n'imaginez pas à quel point le fait d'avoir ce camion, de recevoir un numéro d'immatriculation au Registre des Métiers nous a donné la pêche! Enfin, c'est vite dit car perso je suis juste é-pui-sée! Je pense que c'est le contrecoup de toutes ces batailles, de tous les évènements de cette année, de tous les espoirs, de toutes les déceptions, de toutes ces nuits blanches, de toutes ces larmes versées, bref je suis juste un énorme légume mais bon, là c'est différent...Mon mari est sur le pied de guerre, il démarche de tous les côtés et ses premiers chantiers doivent démarrer très prochainement. Alors je croise encore une fois les doigts et tout devrait bien se passer. Je suis certaine d'une chose : cette expérience nous aura appris la patience qui, je dois bien l'avouer, n'était pas notre qualié principale. Il fallait toujours que les choses aillent vite et bien là, nous aurons été servis!!!

Quant à moi, je continue, malgré la déception de ce job à l'office de tourisme, je continue...Mes cours, ma biographie et la suite de la Messagère. Je postule ça et là pour des emplois qui ne me branchent pas plus que ça mais, bon, il faut bien que j'essaie...

Ecrire était devenu difficile pour moi tant j'avais l'impression que trop de confusion occupait mon esprit alors je vais essayer de profiter de cette accalmie pour m'y remettre. Je me suis donc fixée l'objectif fou de sortir la suite de la Messagère au plus tard fin juillet. J'espère y parvenir, nous verrons bien...

La Fée avait sa kermesse la semaine dernière, c'était juste top! Elle est en pleine forme, j'ai à nouveau eu des compliments de sa maitresse sur son comportement et aussi sur son travail . Elle a pris sous son aile deux de ses copines de classe un peu rejetées par le reste de la classe car "différentes", souffrant de petits retards intellectuels...Un soir, elle n'arrivait pas à trouver le sommeil et elle m'a alors confiée qu'elle ne savait pas quoi faire. Ses copines ne voulaient jamais jouer avec les deux petites et se moquaient ouvertement d'elles. La Fée ne supportait pas de voir les deux petites assises sur leur banc à la récréation. En même temps elle ne voulait pas se facher avec ses copines. Je ne lui ai donné qu'un seul conseil : "écoute ton coeur!". Le len demain, elle est revenue de l'école très fière d'elle : elle avait joué avec les deux petites filles et avait invité ses copines à faire de même. Bon, ce n'avait pas été l'enthousiasme délirant au début et puis, au fil des jeux inventés par La Fée  elles avaient réussi à jouer toutes ensembles.

J'ai de mon côté parlé à la maitresse des "moqueries" et elle en a profité pour faire une petite léçon sur la "différence" et, depuis, tout va bien. La capacité de la Fée à faire régner le bonheur autour d'elle, m'épate tous les jours!

Voilà mes amis les quelques nouvelles que je peux distiller...L'été est bien là chez nous, la nature est réconfortante, immuablement, malgré les tempêtes, les orages et les pluies, chaque année de minuscules petites fleurs fragiles arrivent à refleurir...Pourquoi pas nous?