Bon je réalise que la dernière chronique date de fin avril et que nous sommes déjà presque fin mai...Il faut dire que le période a été quelque peu agitée!!!

Tout d'abord, nous avons subi 4 reports de commission de l'Adie pour notre prêt. En fait, la commission se réunit au moment même où j'écris cette chronique et nous devrions être enfin fixés cet après midi. Vous imaginez donc l'état fébrile dans lequel je me trouve aujourd'hui!!!

Ensuite, pour les fidèles du blog, vous vous souvenez surement que j'avais postulé pour un poste de directrice de l'office de tourisme qui se crée dans ma communauté de communes. C'était en octobre et je n'avais reçu aucune réponse et puis, il y a 15 jours environ, je reçois un coup de fil me demandant si ma candidature est toujours d'actualité..Et comment qu'elle est toujours d'actualité!!! Deux jours après je reçois une convocation à un entretien. Yessss!!!!: Alors là, branle bas de combat...J'ai bossé comme une folle collectant toutes les infos possibles sur le tourisme dans la région, j'ai aussi appelé des gens qui connaissent bien les communes concernées, bref, je me suis ultra préparée pour l'entretien. J'ai donc passé cet entretien lundi à 10h . J'ai franchement mis le paquet et j'ai pu, à la fois, faire passer mes idées mais aussi pu répondre aux quelques questions piège que mes 4 interlocuteurs m'ont posé. L'interlocuteur principal a conclu en me disant que le moins que l'on puisse dire était que j'étais très motivée et qu'ils me rendraient une réponse assez rapidement. Bon, je ne me mets pas martelle en tête, nous sommes plusiseurs candidats et je ne sais pas ce que les autres valent mais au moins, je suis contente de moi, j'ai assuré...A partir de maintenant, je ne maitrise plus rien, j'ai fait le job, advienne que pourra....mais cette opportunité est vraiment une chance que je n'aimerais pas voir passer...Ce sera une vraie déception si ça ne se fait pas mais bon, les déceptions, j'ai aprris à gérer...

Comme vous le voyez, tout se joue cette semaine pour nous, j'ai décidé de croire que tout allait se passer comme nous l'avons prévu et que nous allons enfin sortir de ce marasme...J'ai eu pas mal de travail avec les heures de cours d'anglais, j'ai même récupéré un nouveau client ce qui porte mon nombre d'élèves à 4 et j'ai aussi la biographie qui me prend pas mal de temps et j'ai également préparé les dossiers professionels de mon élève de 58 ans qui passe son CAP. Nous avons aussi fait un vide grenier la semaine dernière et remettons ça dimanche. Tout cela met du beurre dans les épinards sans compter La Messagère qui est en rupturede stock ( j'adore écrire ça!!!) à l'Intermarché de mon village et qui, par Amazon me rapporte environ 160 euros ce mois ci. On est pas encore au stade de Guillaume Musso ( je n'ai d'ailleurs pas le quart de son talenet) mais je vous assure que ça fait du bien quand ça tombe...Nous avons réussi à négocier avec EDF pour étaler les paiements, ça nous fait une menace en moins et pas des moindres...

Alors que vous dire? Je suis confiante, plus sereine et certains d'entre vous n'y sont pas étrangers...J'ai aussi retrouvé ma copine Viviane comme vous le savez et ça c'est un vrai bonheur, nous nous appelons régulièrement et ça fait du bien aussi sans compter la petite Elodie, sa fille, que j'ai hâte de pouvoir serrer dans mes bras...

Alors voilà, optimisme démesuré peut-être mais je positive et je me projette, c'est déjà pas rien!!!Nous verrons bien et j'espère ne pas retomber dans la déprime si tout se casse la figure car au jour d'aujourd'hui, rien n'est garanti, rien n'est certain...mais ça va le faire...

Je vous tiens au courant très vite de la suite des aventures et ce sera soit un enthousiasme délirant soit une grosse déprime plongeante. J'aimerais mieux la première option!!!!